La mobilité interne a souvent été le parent pauvre du recrutement. De plus en plus d’initiatives tentent justement d’y remédier en utilisant les dynamiques sociales et les techniques avancées d’algorithme pour pousser des profils internes avec des postes internes correspondant et surtout en dépassant les compétences traditionnelles… Et si un ingénieur faisait un bon recruteur ?

Bénédicte vient nous expliquer la génèse de son projet et l’origine de Clustree… Et sa chance d’être aidée par une grande entreprise qui teste en live son produit !

Peux-tu te présenter ?

Je suis Bénédicte de Raphélis Soissan,  entrepreneur de 26 ans et CEO de Clustree.

Après quelques années dans le conseil en stratégie, créer ma start-up, Clustree, s’est imposé à moi comme une évidence.

Cette envie d’entreprendre a toujours été présente et m’a été transmise par culture familiale.

L’entrepreneuriat demande beaucoup d’implication, de persévérance et de passion.  C’est ce qui m’anime et je ne conçois pas ma vie autrement : m’engager vraiment dans tous les actes de ma vie, et toujours les aborder avec détermination et enthousiasme.

 

Qu’est ce que  Clustree ?

Clustree est le premier outil de gestion de talents et de pilotage de la mobilité interne dédié à la construction de parcours et carrières motivants, qui met en cohérence

  • Enjeux et objectifs de l’entreprise : évolution de ses métiers, priorités sectorielles etc.
  • Potentiel talents: identification de postes et parcours permettant de révéler le potentiel des salariés
  • Performance RH: logique de résultats RH sur la productivité & compétitivité

 

En quoi le concept est innovant ?

Clustree utilise la puissance de l’intelligence collective pour éclairer les parcours individuels existants dans chaque entreprise. Clustree génère des suggestions de matching entre talents et postes / carrières. Ces recommandations permettent de révéler le potentiel de chacun des talents de l’entreprise, et de dépasser les simples critères de correspondance entre pré-requis de poste et de compétences déclarées.

C’est la rencontre entre RH et BIG DATA.

Clustree facilite ainsi la gestion des talents et de la mobilité interne, favorise la transversalité des parcours et des compétences, tout en les mettant au service des enjeux et objectifs à venir pour l’entreprise.

 

Quelle est l’origine de l’idée ?

J’ai accompagné une amie dans sa mobilité professionnelle en construisant un process (artisanal) pour l’aider à identifier des postes et parcours pertinents.

Les résultats étaient satisfaisants, et j’ai eu envie d’en faire mon projet en industrialisant la démarche pour la mettre au service des RH, des managers et des salariés.

Clustree a vraiment vocation a être un outil partagé entre ces trois parties prenantes, pour faire converger leurs besoins: fidélisation et empowerment des talents via des parcours motivants (RH), identification et intégration de talents performants (managers) pro-activité sur la construction de son parcours (salariés).

Benedicte de Raphelis Soissan clustree

Quels sont les premiers résultats? Quels sont les chiffres ?

Nous sommes une start-up lean!  Et avons déjà obtenu des résultats satisfaisants : pilote dans un grand Groupe permettant d’autofinancer le développement du projet,

Clustree en chiffres c’est déjà :

–        Une parité parfaite dans l’équipe dirigeante entre CEO et CTO

–        Plus de 4.000 heures passées devant nos laptops à travailler

–        250 litres de thé et de café consommés

–        100.000 lignes de données analysées

Plus sérieusement, on pourra très bientôt communiquer sur des indicateurs chiffrés.

 

Quels sont les projets à venir ?

Ils sont nombreux ! C’est ce qui est fabuleux dans la vie d’une start-up !

Pour en citer quelques-uns : le développement de nouvelles fonctionnalités, le renforcement de l’équipe Clustree, la préparation d’une levée de fonds, et bien évidemment la constitution du portefeuille Clients !

Pour l’instant, Clustree est positionné sur le marché français, mais l’étape suivante sera d’aller conquérir le marché américain, car le service s’y transpose tout naturellement…

 

Pourquoi les entreprises utiliseraient ton service ?

Pour toutes les raisons déjà évoquées! Sinon, en trois points :

–       Faciliter la gestion des talents et les stratégies de mobilité interne en s’appuyant sur l’intelligence collective

–       Fidéliser les talents en leur offrant un outil de co-construction de carrières

–       Renforcer  la performance de l’entreprise en favorisant la transversalité des métiers et compétences

 

Comment vois-tu le digital dans les RH ?

Le digital est un canal incontournable entre une entreprise et ses clients, qui n’est plus seulement utilisé pour communiquer, mais qui est présent sur l’ensemble des étapes du parcours client, de « l’attraction » au traitement des « réclamations ».

Pour les RH, on peut tout à fait transposer cette vision. Le digital est aujourd’hui surtout utilisé pour les phases amont d’attraction des talents, de sourcing  (marque employeur),  et de conseil aux candidats.

Selon moi, l’enjeu est  double :

  1. Professionnaliser l’usage du digital pour en faire un « réflexe utilisateur » sur ces phases amont auprès des RH,
  2.  Renforcer les initiatives permettant de faire évoluer l’usage du digital sur les phases post-recrutement au sein des RH (fidélisation des talents, organisation du travail etc.).

C’est exactement le positionnement de Clustree !

 

Merci ! 

Vous avez créé une innovation dans le recrutement ou le marketing employeur ? Contactez-nous pour que nous en parlions ici-même : contact@rmstouch.fr